SPÉCIALISTE EN CHIRURGIE, CHIRURGIE VASCULAIRE ET CHIRURGIE VISCÉRALE
 Lazarettgasse 
16-18, 1090 Wien
Dr Franczak Logo

Les varices

Que sont les varices et comment naissent-elles?

La tâche principale des veines est de transporter jusqu’au cœur le sang qui a libéré de l'oxygène et des nutriments dans divers organes. Une fois au cœur, ce sang parte vers les artères. Les veines des membres supérieurs (les bras) et inférieurs (les jambes) sont réparties en veines profondes et superficielles. L'élargissement des veines superficielles, ce qui arrive la plupart du temps dans les jambes, est appelé la varice (lat. varicosis).

La principale cause des varices est généralement la faiblesse congénitale des tissus et des parois des veines ainsi que des valvules veineuses, provoquant une perturbation de la circulation du sang des veines superficielles vers les veines profondes. Les facteurs favorisants cette pathologie sont: l'obésité, de nombreuses heures en position debout, la grossesse, la constipation et le manque d'exercice. En Europe, une femme sur deux et un homme sur quatre souffrent des varices. Un adulte sur huit aura des varices avancées au cours de sa vie.

Quels sont les formes de la varice?

Les varices des troncs principaux: concernent généralement le tronc de la veine saphène interne (lat. vena saphena magna.), qui se connecte aux veines profondes dans l'aine, et/ou de la veine saphène externe (lat. vena saphena parva.) qui se connecte aux veines profondes au creux du genou. Dans ces varices, il y a inversion du sens d'écoulement du sang, à savoir de haut en bas. Le point d’insuffisance peut se trouver au niveau de la valvule veineuse en point de conexion avec des veines profondes ou a desouos de ce point. Ces veines atteignent alors un diamètre supérieur à 4 mm, pour atteindre parfois une taille de 20 mm.

L’insuffisance des veines perforantes:  Les veines perforantes (lat. venae perforantes) sont de petites veines équipées des valvules veineuses reliant le système veineux superficiel au profond. Leur tâche est de mener le sang d'une façon unidirectionnelle de ces veines superficielles aux veines profondes. Dans le cas d'un dysfonctionnement valvulaire, l'écoulement du sang est alors inversé: des veines profondes vers les veines superficielles.

Varices des branches secondaires: Accompagnant souvent les varices des troncs principaux, des veines secondaires se dilatent en suite d’une dilatation des veines principales.

Télangiectasie: Aussi appelée araignée vasculaire, c’est une dilatation des petites veines se situant dans les couches superficielles de la peau. Elles ont moins de 1 mm de diamètre et rendent la peau rouge ou violette; elles ne posent qu’un problème d’ordre esthétique. Cependant, elles pourraient indiquer une varice non encore détectée des troncs principaux.


Quelles douleurs et complications peuvent survenir?

Des veines dilatées ne sont pas douloureuses et peuvent ne pas provoquer problèmes majeurs. Les varices peuvent, cependant, par des troubles de la circulation sanguine associés à cette maladie provoquer un gonflement des jambes, qui révèle le sentiment de tension, de lourdeur des jambes et des contractions. En cas de plaies superficielles, les varices peuvent saigner abondamment, mais il est possible d’arrêter le saignement par une pression externe. Les varices sont sujettes à l'inflammation (lat. phlebitis), ce qui peut être très douloureux. La phlébite est souvent accompagnée de la formation de caillots dans les veines enflammées (lat. thrombophlebitis). Situés dans les veines superficielles, ces caillots peuvent s’agrandir ou se déplacer vers les veines profondes et causer la thrombose veineuse profonde (lat. thrombosis). Le caillot de sang peut se détacher et se déplacer vers les poumons, causant l’embolie pulmonaire, ce qui peut entraîner la mort. L'embolie pulmonaire est la troisième cause la plus fréquente de décès. La varice, à long terme, provoque également une insuffisance veineuse, ce qui conduit finalement à la formation d'ulcères sur les jambes inférieures (lat. ulcus cruris)..


Quels sont les traitements?

La sclérothérapie (oblitération, injections), sclérothérapie à la mousse: Cette méthode est utilisée dans le traitement de petites varices et araignées vasculaires. Elle est réalisée en consultation ambulatoire et ne dérange le patient que légèrement. Le traitement consiste en l'injection locale dans une veine défectueuse d’une préparation provoquant une réaction inflammatoire de la paroi du vaisseau, ce qui entraine la fusion des parois et donc son occlusion. Dans le cas de grandes veines ou varices plus importantes, la sclérothérapie par la mousse (technique de Tessari) est appliquée et est réalisée sous guidage échographique. Cependant, cette méthode est moins efficace que le traitement chirurgical. Les études cliniques montrent que, trois ans après le traitement de la veine saphène, une seconde intervention est nécessaire dans 60% des cas.

Le traitement chirurgical: Il s'agit de la méthode traditionnelle du traitement impliquant une crossectomie entre le système veineux superficiel et profond (ang. crossectomy), l'ablation du tronc veineux variqueux par éveinage (ang. stripping) ainsi que la ligature des veines perforantes inefficaces. Dans le cas des ulcères á cause des varices, il est possible d’interrompre les veines inefficaces perforantes soit à l’aide d’une méthode endoscopique peu invasive (dissection endoscopique des veines perforantes), soit par incision endoscopique du fascia sclérosée.

Le traitement conservateur: En attendant l’ablation des varices, ou si le traitement n'est pas possible, il est recommandé d’appliquer un traitement symptomatique avec des bas de contention élastique. Suite à l'opération chirurgicale, il est recommandé également d’utiliser ces bas pendant quelques semaines. Le traitement conservateur comprend également l'élimination des facteurs de risque, à savoir, la perte de poids, l'exercice régulier et l’élimination de vêtements trop serrés. L'utilisation de médicaments a pour but d'augmenter la tension de paroi des veines cependant l’efficacité reste faible.

Le traitement endovasculaire: Ce sont des traitements moins invasifs et plus esthétiques où les varices des troncs principaux ne sont pas ôtées, mais détruites sur place, et naturellement absorbées après le traitement. C’est le cas de "RFiTT- Celon" (Radiofrequency ablation- RFA), à savoir l'utilisation du courant à haute fréquence qui chauffe et détruit la paroi des vaisseaux en provoquant leur fermeture, et souvent la disparition de la veine. Le sang circule alors dans les veines saines adjacentes. Les résultats à long terme (10 ans) démontrent une efficacité similaire de cette méthode par rapport à la méthode classique et avec un meilleur résultat esthétique. Une autre méthode endovasculaire consiste à fermer la veine à l’aide du laser.

MOCA- Clarivein: C'est une nouvelle méthode endovasculaire, aussi peu invasive. MOCA signifie mechanicochemical endovenous ablation et implique l’insertion d’un cathéter à l'intérieur de la paroi du vaisseau avec l’application simultanée d’un médicament fibrosant, sous contrôle échographique. L'avantage de ce procédé est de pouvoir être fait sous anesthésie locale. Un autre avantage est le fait que, grâce à l'absence d'utilisation de températures élevées, on élimine le risque d'irritation des nerfs de la peau qui parfois se produit lors le traitement au laser ou RFA. Comme cette méthode est nouvelle, il n’y pas encore de résultats à long terme. La recherche montre, cependant, des avantages par rapport aux méthodes thermiques endovasculaires.

Clarivein Methode
Suppression des varices à l’aide du traitement endovasculaire

Thérapie médicale: Le but des médicaments est d'augmenter la tension veineuse et d'atténuer les symptômes, mais ne sont pas en mesure de remplacer les méthodes de traitement mentionnées ci-dessus. 

Minimal invasive (MIC) Beseitigung der Krampfadern
Minimal invasive (MIC) Beseitigung der Krampfadern

Krampfadern nach MIC Behandlung

Vor MIC Behandlung und 2 Wochen nach MIC Behandlung

 

Auteur: Dr. Andreas Franczak